Little Things

Little Things

Nouvelle 4: La rose

_____Je suis née un jour d’été, par une brise légère et parfumée. La rosée s’était déposée sur mon cœur encore renfermé. J’attendais que le soleil se fasse plus haut dans le ciel pour m’ouvrir… et vivre.

_____Je ne me suis jamais observée, je ne vous dirai donc pas comment je suis. Mais mes pétales sont rouges. C’est tout. Chaque jour je me réjouis d’être ici, vivante et libre de penser. La nuit, mes rêves m’emportent et je rencontre mes voisins et mes voisines. Ma vie n’est pas très distrayante. Non, elle n’est pas intéressante.

_____Mais les humains nous aiment. Ils aiment les roses. Ils plongent leur nez et s’exaltent devant notre parfum et notre beauté. Mais moi, je ne sais pas si je suis belle. On ne me l’a jamais dit. Aucun papillon, aucune abeille ne me l’a soufflé au creux d’une de mes feuilles. Et pourtant c’est mon rêve. J’aimerai qu’on me dise que je suis belle. C’est le rêve d’une petite rose. Mais ce que je ne veux pas, c’est que cette déclaration sorte de la bouche d’un humain. Car les hommes sont égoïstes et possessifs. L’homme qui me trouvera belle me tuera. Alors, pour parer à mes yeux qui ne peuvent les foudroyer, à ma bouche qui ne peut les dissuader, je me dote de longues épines pointues et tranchantes. Une rose est aveugle et muette, mais elle sait s'exprimer par elle-même. J’espère ainsi finir ma vie là où je l’ai commencée, sur mon rosier.             

_____Hélas, j’étais bien loin d’imaginer que rares sont les rêves qui se réalisent, et c’est pour cela qu’ils sont appelés de cette façon, et que les espoirs sont pour la majeure partie des rêveries encore plus irréalisables.

_____Je me fis cette réflexion le jour où un humain s’émerveillait devant moi. Je sentis son souffle contre ma peau, puis un objet froid et tranchant mit fin à ma vie. Je savais qu’il ne me restait que quelques heures, et mes rêves s’envolèrent. Je changeais de mains.

_____J’ai été cueillie pour faire le bonheur d’une femme, mais ils ne se sont pas rendu compte qu’ils faisaient le malheur d’une rose.

_____Mais au moins, on m’a dit que j’étais belle…



11/07/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres