Little Things

Little Things

Nouvelle 2: L'arbuste

_____Lorsque je suis né j'étais petit. Et lorsque j'ai grandi, je n'ai jamais atteint le ciel comme mon voisin le chêne. Je n'ai pas beaucoup grandi. Par rapport à mes amis, je suis resté petit. En fait, je ne sais pas si ce sont mes amis, parce qu'ils me cachent le ciel et je ne sens pas beaucoup la chaleur du soleil sur mon écorce. Ni le vent sur mes feuilles. Je suis un peu serré.

_____Ma vie a commencé il y a trois ans déjà. Je n'essaie plus trop de me faire ma place car je n'ai pas assez de force. Même mes racines ont du mal à s'entremêler entre celles de mes voisins. Mais ce n'est pas grave, j'ai toujours vécu comme ça. Alors je ne vois pas où est le problème. Et puis je me dit que c'est mon destin, je ne suis qu'un arbuste.

_____Et puis, un jour, une de mes racines a touché celle de quelqu'un d'autre. Savez-vous que nous sommes hermaphrodites ? Si vous le savez, alors vous ne savez pas que nous avons tous un penchant pour l'un ou pour l'autre sexe. Moi, je serais plutôt "homme". Et la racine que j'ai touché était plutôt "femme". Mais elle était comme moi, un arbuste. Je l'ai senti, c'était particulier. Je suis tombé amoureux, mais je ne savais pas si c'était réciproque.

_____Je pense que les animaux ont de la chance de pouvoir bouger et de s'aimer librement. Alors j'ai décidé d'aller plus loin, j'ai entremêlé et serré ma racine autour de la sienne. Au début il n'y avait pas de réaction, elle ne réagissait pas. Puis, enfin, au bout de deux couchers de soleil, une racine a touché une des miennes. C'était elle. J'étais heureux. Alors j'ai eu la volonté de pousser plus.

_____Notre romance dura quelques mois sous terre, puis j'ai décidé de l'afficher au grand jour. J'ai allongé mes branches, je me suis paré de belles feuilles vertes. Je l'ai touchée, elle n'a pas reculé. Mon bonheur augmentait. Une de mes branches a entouré la sienne. Au fur et à mesure de notre relation nous étions devenus inséparables.

_____Je l'aimais. Tout à coup, un jour de grand beau temps et de chaleur étouffante, les insectes nous ont visités, nous avons pu faire l'amour elle et moi. Nous nous sentions de plus en plus proches l'un de l'autre.

_____Aujourd'hui, la forêt est pleine de nos enfants. Nous sommes une grande famille et notre place dans la forêt est acquise. Nous avons enfin les rayons du soleil pour nous. Les grands chênes nous ont laissé la place, une place pleine de respect pour l'histoire qu'ils n'auront jamais vécue.

 

nouvelle2_final.jpg



28/06/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres